Thomas Drouineau – Maison Kressmann, Bordeaux
“La Maison Kressmann est l’un des acteurs historiques, et toujours incontournable, de la Place de Bordeaux. Fondée aux Chartrons en 1871 par Edouard Kressmann, aujourd’hui nichée au cœur des vignes de Parempuyre, à l’entrée du Médoc, l’entreprise de négoce a dès le départ misé sur l’art de l’assemblage « poussé à son extrême degré de perfection ». Grâce à des partenariats durables instaurés avec des vignerons locaux choisis pour leur rigueur qualitative, elle a pu créer ses propres vins de marque de belle facture, pesant aujourd’hui pour 40 % de son activité (le reste étant représenté par la distribution sous l’étiquette des châteaux). Premier-né de la gamme, « probablement l’une des étiquettes de négoce les plus anciennes de Bordeaux », « Kressmann Monopole » fut proposé dès 1897. Aujourd’hui vin premium du négociant en deux couleurs, cette référence institutionnalisée comme « une valeur sûre de Bordeaux », a depuis lors été rejointe par d’autres talents, tels que « Kressmann grande réserve » en trois couleurs, dévoilant un profil « fruité et facile à découvrir pour appréhender la diversité des appellations bordelaises. ».”
29 septembre 2022
1 MIN

« Dès le départ, Edouard Kressmann a eu l’intuition que l’assemblage était gage de qualité, grâce à des partenaires rigoureusement sélectionnés.»

 

« SOLIDES PARTENARIATS

Actuellement, Kressmann collabore avec une quinzaine de vignerons pour créer ses gammes propres. Ingénieur agronome et œnologue de formation officiant depuis 24 ans au sein de l’entreprise, le directeur général Thomas Drouineau veille à la constance qualitative des vins du négociant. « Je m’occupe du sourcing et assemble les marques, détaille- t-il. Je tiens à rester au contact des vignerons, pour être en phase avec eux et avec le marché, et communiquer aux clients l’histoire et l’aventure au-delà des produits », expose-t-il. À l’heure ensuite de faire découvrir ses vins aux consommateurs, Kressmann s’appuie entre autres sur ses partenaires restaurateurs, ambassadeurs de choix. « Vieille maison de Bordeaux, nous voulons continuer à promouvoir les productions viticoles de la région, à être un acteur fort de distribution et à aider le développement d’une économie viticole aujourd’hui en difficultés », insiste le directeur général. Dans cette entreprise, la démarche #Bordeauxlocal est un appui précieux pour reconquérir nos terrasses bordelaises avec des produits régionaux. ».

 

EENGAGEMENT DURABLE ANCRÉ

Dès les années 1970, la maison de négoce travaillait déjà en lien étroit avec des associations de défense de l’environnement. Depuis une dizaine d’années, elle privilégie les partenariats avec des vignerons engagés « dans une démarche ou une prise conscience sur la responsabilité envers la planète », qu’il s’agisse de viticulture Terra Vitis, Haute Valeur Environnementale de niveau 3 ou d’agriculture biologique. L’objectif d’ici trois à quatre ans : parvenir à un portefeuille 100 % éco-responsable. » Pour encourager et accompagner ses vignerons partenaires sur le chemin de cette « économie viable et durable », à l’image du Château La Pierrière (Castillon Côtes-de-Bordeaux) engagé récemment dans l’agro-écologie, qu’elle distribue depuis 1871, Kressmann n’hésite pas à amener son appui. Sur ses marques propres aussi, le négociant veille à minimiser son empreinte carbone grâce à une meilleure gestion de ses déchets, de sa consommation en eau et de son traitement des effluents, ou encore à une rationalisation de ses packagings (allégement des bouteilles, étiquettes et cartons au maximum issus de fournisseurs locaux et de produits issus de l’agriculture éco-responsable).

 

 

SES BONNES ADRESSES #BORDEAUXLOCAL

SON ACCORD MET-VIN FAVORI #BORDEAUXLOCAL 

Le Bistro du Musée dans le cœur de Bordeaux, si convivial et accueillant.
La Brasserie l’Orléans (Bordeaux), pour « sa cuisine française classique et généreuse dans une sympathique ambiance brasserie. »
La Terrasse Saint- Pierre (Bordeaux), pour « ses assiettes à partager, gourmandes et savoureuses. »
Le Château La Pierrière (Castillon Côtes- de-Bordeaux), « un lieu dans la même famille depuis Henri IV, qui résume toute la beauté de notre région avec son magnifique château féodal et ses paysages splendides. »

Le mi-cuit de thon de la Brasserie bordelaise et un Château Lagrave- Martillac blanc, second vin du Château Latour Martillac (Pessac-Léognan), un régal ! »

 

 

www.kressmann.com

 

 

Artiste Associé Photographes

Vous avez aimé ? C’est le moment de partager !
Partager l’article
À la une