Stéphane Dupuch, Château Sainte-Marie – Entre-deux-mers
“À 49 ans, Stéphane Dupuch est l’un de ces descendants de familles vigneronnes ancrées à Bordeaux depuis de longues générations. Cinq très exactement pour le Château Sainte-Marie, comptant actuellement 66 hectares de vignes, menés avec une philosophie atypique pour Bordeaux, « plus bourguignonne que bordelaise, précise le vigneron. Sur quatre communes et avec des natures de sols variées, les quatre îlots sont travaillés de façons différenciées en encépagements et dédiés à des couleurs de vins différentes. »”
17 mai 2023
1 MIN

LE BLANC EN ROI

 

Faisant un « choix audacieux vingt ans en arrière, mais payant aujourd’hui », le vigneron a misé sur les cépages blancs (35 ha), particulièrement à leur aise sur les sols calcaires. Grâce à ses jolis vins blancs, le Château Sainte-Marie a su s’assurer un bel ancrage local, à tel point d’ailleurs qu’il dispose de son propre service de livraison aux restaurateurs, cavistes et particuliers. Parmi ses clients fidèles, le partenariat avec Le Petit Commerce a sonné il y a une dizaine d’années « comme une évidence. Nous les avons démarchés car nous savons que nos blancs fonctionnent à merveille avec les mets de la mer bruts, dont ils font ressortir le caractère iodé, comme avec des plats plus travaillés, par exemple au beurre blanc, qu’ils allègent par leur vivacité. »

 

ENGAGÉ POUR L’ENVIRONNEMENT

 

Depuis son arrivée sur le domaine aux côtés de son père en 1997, Stéphane Dupuch a fait de la protection environnementale une priorité. « Nous sommes la génération du changement, estime celui qui confie avoir toujours eu cette sensibilité verte. J’ai fait nombre d’efforts tant par conviction que par transmission. J’ai trois filles, si elles veulent reprendre, c’est important de leur laisser des terres saines. » Après avoir mis en place le retraitement des eaux usées pour ne rejeter que des eaux propres dans la nature, l’exploitant a raisonné ses pratiques viticoles depuis dix-neuf ans, pour décrocher le label Haute Valeur Environnementale. L’ensemble des vignobles familiaux sera également certifié cette année en agriculture biologique, et a décroché le label « Bee Friendly », attestant de sa bonne protection des pollinisateurs. Au quotidien, le propriétaire veille avec attention sur la biodiversité, actuellement assurée par les bois alentour et la polyculture, avec l’envie de réinstaurer un jour l’élevage de vaches, encore pratiqué sur ces terres à son arrivée. Pour mener cette viticulture vertueuse, Stéphane Dupuch n’hésite pas à concéder les investissements nécessaires, comme par exemple l’acquisition d’outils de travail du sol dernier-cri, ou de nouvelles cuves inox dotées d’un revêtement intérieur minimisant la consommation d’eau lors du lavage. Parmi les chantiers d’envergure en cours, un bâtiment de vinification équipé de panneaux solaires prend forme, « pour être au moins indépendants à 50 % en électricité, notamment pendant la période de grosse activité des vendanges, très gourmande en énergie. » Au quotidien, les quatorze collaborateurs du domaine sont très impliqués dans cette démarche responsable aux côtés du vigneron, expliquant aux visiteurs, riverains ou professionnels les actions entreprises en ce sens.

 

« Dans tous nos investissements, nous essayons d’intégrer la dimension environnementale en se demandant si et comment nous pouvons faire encore mieux. »  

 

SES ACCORDS METS-VIN FAVORIS #BORDEAUXLOCAL

Avant Pâques, un agneau avec un Haut-Médoc. Après Pâques, des Saint-Jacques avec un blanc sec de l’Entre-deux-mers.

 

SES BELLES ADRESSES #BORDEAUXLOCAL

SON VIN #BORDEAUXLOCAL POUR

Le Bontemps (Cussac-Fort-Médoc). 

Vins Urbains et Le Sobre Chartrons (Bordeaux), des amoureux de la région qui jouent le jeu du local, avec de bons vins propres à prix accessibles. 

Aux Capucins, la Maison Campet pour ses canards et agneaux, la Maison Sokolovitch pour ses volailles.

 

 

Un apéritif #Bordeauxlocal : le blanc sec du Château La Freynelle (Bordeaux). 

Un pique-nique #Bordeauxlocal : le rosé du Château Fayau (Bordeaux). 

Un dîner #Bordeauxlocal : le rosé du Château Larrivaux (Haut-Médoc). 

 

www.chateau-sainte-marie.com

 

 

Artiste Associé Photographes

Vous avez aimé ? C’est le moment de partager !
Partager l’article
À la une