Stéphane Donze – Président des Côtes-de-Bourg et propriétaire du Château Martinat
“Déployant ses 3 400 hectares en bordure de Gironde, Bourg est une appellation inventive et innovante, qui fait parler d’elle localement et jusqu’au-delà de ses frontières. Ce dynamisme est le fruit d’une belle entente parmi ses vignerons, dont nombre de jeunes exploitants, repreneurs de domaines familiaux, ou néo-vignerons français ou étrangers. "De nombreux investisseurs sont intéressés par cette appellation attractive, qui fait énormément par elle-même, se veut proche de son marché et de ses consommateurs, et internationalise beaucoup, constate Stéphane Donze, viticulteur depuis 1994 au Château Martinat et président de l’appellation depuis six ans. Nous avons par exemple été la première appellation à emmener il y a plus de dix ans des vignerons en Chine, un marché naissant à l’époque, grâce aux aides européennes." Avec l’inauguration du restaurant Le Bouchon "conduit par les bons opérateurs, prêts à s’investir sur le long terme" et proposant une "cuisine bistronomique de qualité", Bourg affirme une nouvelle fois sur ses terres son statut avant-gardiste.”
15 septembre 2022
1 MIN

« #Bordeauxlocal pour protéger l’environnement, faire connaître et reconnaître les produits locaux des habitants, et attirer les touristes.»

 

PRÉCURSEURS DE L’ŒNOTOURISME

L’appellation s’est lancée sur le chemin du tourisme viticole il y a plus de dix ans, « alors que l’œnotourisme n’était pas encore en vogue à Bordeaux », rappelle le président. Pavillon amiral de cette démarche, la nouvelle Maison des vins est sortie de terre en 2016 sur une route passante et touristique, reliant Bordeaux à Blaye et Royan. Incluant le siège du syndicat viticole de l’appellation, une salle de séminaires et désormais ce restaurant, le lieu est également aisément accessible par voie fluviale, pour recevoir les nombreux bateaux de compagnies américaines de passage le dimanche. Cette situation en fait la vitrine idéale pour faire découvrir les vins rouges locaux – majoritairement d’assemblage – en AOC Côtes-de-Bourg « abordables par leur style sur la rondeur et le fruité, tout en étant dotés d’une belle concentration et d’une structure leur conférant une aptitude à la garde », mais aussi la production plus confidentielle de blancs. Attractifs par leur profil gustatif, ces nectars le sont aussi par leur rapport qualité-prix, autour d’une dizaine d’euros. Ne négligeant aucun levier pour accroître sa notoriété et celle de ses vignerons et vins, l’appellation a également enclenché un travail de fond sur le digital, dont les réseaux sociaux.

 

ENVIRONNEMENTALEMENT PIONNIÈRE

Parmi les autres démarches prioritaires, la préoccupation environnementale figure au premier rang, non-seulement pour protéger la nature, mais aussi pour répondre aux enjeux de marchés demandeurs de vins de plus en plus éco-responsables. Il y a cinq ans, « nous avons proposé à tous nos vignerons d’être formés à la Haute Valeur Environnementale (HVE), grâce un formateur interne à l’appellation qui suit et certifie les propriétés individuellement, raconte Stéphane Donze. Emballés par la proposition, un grand nombre de vignerons ont répondu positivement. » Bilan : aujourd’hui, « nous sommes une appellation avec un fort nombre de certifications environnementales », se réjouit le président. 90 % des domaines sont ainsi labellisés HVE et 30 % en agriculture biologique et biodynamique, sans oublier les nombreuses conversions en cours. « Tout le monde s’y intéresse de plus en plus. Nous serons bientôt à 100 % de certifications », prédit Stéphane Donze.

 

 

SES BONNES ADRESSES #BORDEAUXLOCAL

SES ACCORDS METS-VINS FAVORIS #BORDEAUXLOCAL

Le Bouchon à Bourg, « une cuisine de vignerons, qualitative et accessible. »
Les 4 Baigneurs, sur le port de Bourg, « une cuisine goûteuse, à la fois variée et classique. »
La Table d’Inomoto à Saint-André-de Cubzac, « délicieux, une cuisine très fine, avec beaucoup de goût et une pointe de fusion japonaise.»

Des pennes aux truffes avec une sauce parmesan et un Côtes-de Bourg blanc sec.

Un gigot d’agneau de 7 h, avec un vin rouge de Côtes-de Bourg légèrement élevé en barriques.

Certains vins rouges de Côtes-de-Bourg élevés en barriques, avec un gâteau au chocolat, « le toasté des barriques faisant écho au toasté du cacao, le vin compensant le gras du chocolat, dans un bel équilibre ».

 

www.cotes-de-bourg.com

 

 

Artiste Associé Photographes

Vous avez aimé ? C’est le moment de partager !
Partager l’article
À la une