Patrick & Maxime Erésué – Château de Chainchon, Castillon Côtes-de-Bordeaux
“Le long de l’axe Libourne-Bergerac, le Château de Chainchon étend ses vingt-trois hectares plantés des quatre principaux cépages rouges bordelais sur les premiers contreforts de l’appellation Castillon Côtes-de-Bordeaux. Depuis 1846, la famille Erésué préside aux destinées de ce précieux patrimoine. Quittant dans les années 1980 le système coopératif intégré trente ans plus tôt, le père de Patrick Erésué a replanté l’intégralité du vignoble, et orchestré la construction d’un cuvier. Dans ses pas, son fils a pris à son tour la tête du domaine en 1996, après avoir fait ses armes pendant treize ans comme maître de chai dans les crus classés voisins de Saint-Emilion Château Canon La Gaffelière et Clos de l’oratoire, possédés par le Comte Stephan Von Neipperg.”
10 novembre 2022
1 MIN

CONVICTION BIOLOGIQUE

 

« Nombre de mes amis passaient au bio, et chaque fois que je goûtais un vin bio, je trouvais ça très bon, raconte le vigneron. Aujourd’hui, je n’ai qu’un seul regret, c’est de ne pas l’avoir fait plus tôt, d’autant que je vis au milieu de mes vignes ! » Avec la conversion à l’Agriculture biologique en 2010, Patrick Eresué a « instantanément vu l’impact sur les vins », actuellement au nombre de six, en appellation Bordeaux et Castillon Côtes-de-Bordeaux, allant de cuvées d’entrée de gamme sur le fruit, souples et conviviales, à des vins plus puissants et riches destinés à la garde. « Parés d’une acidité plus importante et de pH plus bas permettant de baisser les doses de sulfites, ils sont désormais plus digestes, faciles à boire et élégants », assure-t-il.

Outre l’absence de traitements chimiques et de désherbage, le vigneron aimerait désormais replanter des haies pour accroître la biodiversité, un objectif partagé par son fils Maxime, 29 ans, qui reprend petit à petit les rênes du domaine, et par ses quatre salariés sensibilisés de longue date à la cause. Œuvrant aussi au plan collectif, Patrick Erésué a été l’un des co-fondateurs en 2003 de la coopérative d’utilisation de matériel agricole CUMA, en charge de l’installation et la gestion de la station de traitement des eaux usées.

 

L’AMOUR DE L’ORIGINALITÉ

 

Passionné de viticulture et de préservation environnementale, Patrick Erésué avoue aussi un amour certain pour la fantaisie. Avec l’envie de casser les codes du traditionnel château bordelais, il a notamment créé deux cuvées 100% merlot proposées à RestÔ&Cie. Depuis 2011, « The natural circus » arbore une étiquette « imaginée en s’inspirant d’une photo du coteau derrière la maison girondine, qui rappelle un cirque naturel », raconte le vigneron. Abrité dans une bouteille bourguignonne, « facile et sur le fruit », ce nectar est l’exemple-même du « vin de copains », déjà plébiscité depuis plusieurs années par la mairie de Bègles lors de la tenue des spectacles de cirque sur l’esplanade des Terres Neuves, avant-même l’inauguration de Resto&Cie. Prenant pour source une photographie exposée lors d’un concert au château, représentant « un vélo, avec une meule de foin et un soutien-gorge qui pendait au guidon », la cuvée « Le soutien-gorge rouge » est une ode à la France champêtre des Trente Glorieuses. « Issu d’un joli coteau avec des petits rendement de 40 hL/ha, un élevage barriques sans bois neuf, ce vin se dévoile plus séveux que Natural Circus. Il pourra vieillir mais aussi être consommé dans ses jeunes années. »

 

« Il faut démocratiser et décomplexer l’image des Vins de Bordeaux. Ce sont des vins vivants, pour tous les budgets, qui évoluent avec leur temps ! » 

 

SA DERNIÈRE DÉCOUVERTE #BORDEAUXLOCAL

Le foie de lotte, certains pêcheurs le mettent en conserve. Commercialisé à 5€ le kg, c’est un régal, tartiné à l’apéritif !

 

 

SES ADRESSES #BORDEAUXLOCAL

SON ACCORD METS-VINS BORDEAUX FAVORI

 

 

 

RestÔ&Cie, pour sa cuisine inventive et sa diversité de plats au poids, qui évite le gaspillage. Ils pourraient décrocher une étoile !

La guinguette La Plage à Castillon- la-Bataille, pour manger tout l’été.

Caffe Cuisine à Branne pour sa cuisine inventive, son cadre original et sa belle offre de vins

Le Melchior à Sainte-Terre, pour sa lamproie extraordinaire, ses tricandilles, ses ris de veau.

.

La lamproie à la bordelaise avec « Le Soutien-gorge rouge », pour passer un super moment ! 

 

 

www.chateau-chainchon.fr

 

Artiste Associé Photographes

Vous avez aimé ? C’est le moment de partager !
Partager l’article